HBO signe avec Tencent pour conquérir la Chine

Les passerelles entre entre les industries du divertissement et entre l'Asie et l'Occident sont de plus en plus nombreuses. Le network HBO signe avec le géant des nouvelles technologies Tencent : les séries du premier seront distribuées sur les plateformes chinoises du second (sous réserve de la censure locale).

HBO signe avec Tencent pour conquérir la Chine

C'est une évidence, les passerelles entre les différentes industries du divertissement d'une part et entre l'Asie et l'Occident d'autre part sont de plus en plus nombreuses et solides. C'est donc sans réelle surprise que par voie de communiqué, on note l'accord que viennent de conclure HBO (le réseau télévisé américain) et Tencent (le géant chinois des nouvelles technologies et notamment du MMO) : les séries du premier seront distribuées sur la plateforme de vidéos en ligne du second, Tencent Video.
Le public chinois pourra donc prochainement (re)découvrir la plupart des séries « prestiges » de HBO (notamment Game of Thrones, Rome, Band of Brothers, Boardwalk Empire, The Newsroom ou encore True Detective), en version HD et en mandarin.

On comprend les enjeux de l'opération. Comme les principaux acteurs de l'industrie du jeu en ligne attirés par les quelque 510 millions d'internautes chinois, HBO entend manifestement profiter du marché en pleine croissance de la vidéo en ligne en Chine (évalué par iResearch China à 68,2 milliards de yuans pour le seul troisième trimestre 2014, en progression de 83,2% en un an).

Pour autant, l'opération n'est peut-être pas aussi idyllique qu'il n'y parait de prime abord. D'abord parce que les séries de HBO sont parmi les plus piratées au monde et qu'elles circulent déjà largement et de longue date sur les réseaux chinois. Le constat n'inquiète pas pour autant Charles Schreger, en charge des ventes chez HBO, qui compte sur le « haut niveau de qualité » de la diffusion officielle de ses productions sur la plateforme de Tencent pour convaincre les internautes chinois de l'intérêt des plateformes légales.
Mais surtout ensuite parce que les divertissements distribués en Chine sont soumis à la censure des autorités locales -- raison pour laquelle les produits occidentaux (les jeux en ligne comme les séries télévisées) doivent être exploités par des éditeurs de droit chinois, pleinement soumis aux législations locales. Comme les jeux en ligne distribués en Chine, les séries de HBO devront donc obtenir un visa d'exploitation de la GAPP -- tatillonne notamment à l'égard des scènes de violence et de sexe (on imagine que ses membres auront de quoi s'occuper avec les séries d'HBO).
On se souvient quoiqu'il en soit que Game of Thrones a déjà fait l'objet d'une première diffusion en Chine, l'été dernier, par la télévision d'état et avait donc connu les foudres de la censure. D'après les internautes chinois dont les propos étaient rapportés par le Washington Post, le premier épisode avait ainsi été raccourci d'environ 20 minutes, perdait donc un peu de son sens et prenait des allures de « documentaire sur les châteaux forts d'Europe ». Et d'autres séries d'autres networks ont déjà eu moins de chance : The Big Bang Theory, The Good Wife ou NCIS ont été purement et simplement interdites d'émission sur les plateformes de Tencent, Sohu et Youku (les trois géants de la vidéo en ligne en Chine).

On imagine dès lors que cet accord entre HBO et Tencent pourrait engendrer deux scénarios possibles à l'avenir : encourager HBO à policer ses productions pour s'assurer une diffusion large en Chine (comme on le constate avec certains jeux) ou voir les autorités chinoises assouplir leurs critères de contrôle (par exemple puisque le piratage permet déjà d'accéder aux oeuvres non censurées ou que la GAPP a déjà fait montre de clémence avec certaines oeuvres locales -- le Secret des Poignards volants, notamment -- pour ne pas dénaturer les créations des auteurs).


  • En chargement...

Que pensez-vous de HBO ?

5 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (5 évaluations)
6,1 / 10 - Assez bien