Terry Pratchett (la saga du Disque-monde) est mort à l'âge de 66 ans

Romancier prolifique et auteur notamment de la saga du Disque-monde, Terry Pratchett est décédé cet après-midi à l'âge de 66 ans, atteint d'une forme précoce de la maladie d'Alzheimer.

Terry Pratchett (la saga du Disque-monde) est mort à l'âge de 66 ans

Admirateur inconditionnel de Tolkien durant son adolescence avant de s'imposer lui-même comme un auteur majeur de la littérature fantasy, Terry Pratchett est décédé aujourd'hui, à l'âge de 66 ans.
Auteur prolifique, on connaissait notamment le romancier britannique pour sa saga du Disque-Monde, forte de plus d'une trentaine de volumes publiés et traduits dans de nombreuses langues à travers le monde depuis le début des années 1980 (pour une quarantaine de romans et soixante-dix livre publiés au total, écoulés à 80 millions d'exemplaires dans le monde). Il connaitra le succès dès le premier tome de sa saga phare, Les Annales du Disque-monde, en 1983, en séduisant à la fois les lecteurs et la critique. Et si de prime abord, Terry Pratchett plongeait le lecteur dans un monde burlesque et décalé (so british) porté tout entier sur le dos de la Grande A'Tuin, cette tortue gigantesque surmontée de quatre éléphants portant le disque-monde, son univers fantastique se voulait aussi une satire (parfois acerbe) de nos sociétés modernes.

On le sait, depuis 2008, Terry Pratchett était atteint d'une forme précoce de la maladie d'Alzheimer et militait activement depuis lors en faveur du droit à mourir dans la dignité, notamment par le biais du suicide assisté. Aujourd'hui, sa maison d'édition annonce son décès par voie de communiqué, mais le compte Twitter de l'auteur lui-même se montre explicite.
Dans la saga du Disque-monde, la Mort est un personnage récurrent qui s'exprime exclusivement en majuscule et c'est ainsi que les derniers tweets du romancier sont publiés : « FINALEMENT, SIR TERRY, NOUS DEVONS MARCHER COTE A COTE ». Une minute plus tard, on peut lire « Terry a pris le bras de la Mort et l'a suivi sur le seuil jusque dans le désert noir dans une nuit sans fin ». Reste une oeuvre littéraire d'envergure et, jusqu'au bout, un solide engagement militant.

Réactions (97)