Le film Ghost in the Shell en tournage « début 2016 »

En début d'année, des indiscrétions évoquaient un projet de film inspiré de la licence Ghost in the Shell. Le tournage confié au Britannique Rupert Sanders est confirmé et prévu « début 2016 » avec Scarlett Johansson.

Le film Ghost in the Shell en tournage « début 2016 »

Déjà largement déclinée sous moult formats (les mangas originaux, des films d'animation ou des jeux, comme prochainement Ghost in the Shell Online, le shooter de Nexon), la licence Ghost in the Shell présente un potentiel certain et, de longue date, fait l'objet de rumeurs d'adaptation au cinéma en vue de la réalisation d'un film en prises de vue réelles.
On l'évoquait en début d'année, les studios DreamWorks disposent de la licence et fomentent donc un projet de film en 3D, devant être confié au réalisateur britannique Rupert Sanders (à qui l'on doit déjà Blanche-Neige et le Chasseur) pour mettre en scène Scarlett Johansson dans le rôle principal de l'agent Motoko Kusanagi.

De toutes évidences, les indiscrétions se confirment et le projet se concrétise : le tournage du film Ghost in the Shell aura lieu début 2016. C'est Scarlett Johansson qui le confirme au site Collider dans le cadre de la promotion d'Avengers: l'Ere d'Ultron (actuellement dans les salles et dans lequel la comédienne incarne Black Widow).

« C'est confirmé. Le tournage commencera au début de l'année prochaine, donc je pense que nous commencerons la production en janvier ou février ; et c'est juste moi et Rupert [Sanders]. C'est tout ce que je sais pour l'instant. »
Scarlett Johansson

On sait que le choix de Scarlett Johansson laisse dubitatif quelques aficionados de la saga japonaise de science-fiction (notamment parce le physique très caucasien de Scarlett Johansson correspondrait peu à l'image qu'on peut se faire du personnage de Motoko Kusanagi), mais on sait tout autant que la comédienne a su s'imposer de façon crédible dans un certain cinéma d'action (elle a peu d'homologues dans ce type d'emplois). On sera quoiqu'il en soit sans doute curieux de découvrir le traitement que les studios DreamWorks et le réalisateur Rupert Sanders réserveront à la fois à la saga nippone et à la comédienne.

Réactions (600)