La nouvelle trilogie Stargate, comme un « retour aux sources »

En 2014, la Warner et la MGM évoquaient un nouveau film inspiré de la licence Stargate, 20 ans après le premier film. Le projet est toujours d'actualité, porté par Roland Emmerich, prenant la forme d'une trilogie qui relancera la trame à ses origines.

La nouvelle trilogie Stargate, comme un « retour aux sources »

Pour bon nombre d'adeptes de science-fiction, la licence Stargate reste l'une des références du genre -- dont les bases étaient posées par le film de Roland Emmerich en 1994, mais dont l'univers était ensuite abondamment enrichi par les trois séries télévisées inspirées du film (Stargate SG1, Stargate Atlantis, puis Stargate Universe, pour plus de 350 épisodes au total), mais aussi des téléfilms et des jeux, que ce soit des MMO, des jeux en ligne ou des web games.
Et on se souvient qu'en 2014, à l'occasion des 20 ans de la licence (on l'évoquait), la MGM et la Warner Bros annonçaient leur intention de ressusciter la licence en produisant une nouvelle trilogie cinématographique. Depuis deux ans, on imaginait le projet oublié. Il n'en est rien : le réalisateur Roland Emmerich et le producteur Dean Devlin (les artisans du premier film) sont à pied d'oeuvre et ils l'expliquent à Variety.
Dès l'origine, le film Stargate devait être le premier opus d'une trilogie et le succès commercial du film (200 millions de dollars de recette) inclinait à produire les suites. Des problématiques juridiques et d'attribution des droits entre les studios ont néanmoins manifestement compliqué le projet à l'époque. C'est seulement aujourd'hui qu'il est ressuscité et passe par un « reboot » de la licence.

Selon Dean Devlin, « Ce n'est pas une histoire qu'on peut reprendre "20 ans plus tard". Donc la seule façon de réellement raconter une trilogie consiste à revenir aux origines et à recommencer l'histoire du début.
Et Jonathan Glickman, président de Motion Picture Group chez la MGM, la licence « nous a échappé un moment, et il est toujours difficile de voir ses enfants être élevé par d'autres parents, même s'ils font du très bon boulot... Pour nous, il ne s'agit pas de mettre à bas tout ce qui a été fait. Il s'agit plutôt de nous laisser finir de raconter notre histoire ».

On encore ignore quelles orientations prendront les trois prochains films Stargate et jusqu'où ils se développeront dans l'univers de la licence, mais on se souvient que Stargate Universe (la dernière série de la franchise, et sans doute la plus ambitieuse) a été annulée avant de réellement se conclure, au grand dam des fans, laissant la licence « en sommeil ».
La trilogie devrait donc s'articuler (débuter ?) autour de la découverte de la porte des étoiles puis de l'exploration d'une lointaine planète par un petit groupe de militaires, confronté à un peuple extra-terrestre. Voire un peu plus puisque selon Dean Devlin, « la principale différence entre aujourd'hui et il y a 22 ans est l'envergure du projet : aujourd'hui, les studios ne réfléchissent plus en termes de films au sein d'une trilogie ou de suites, mais en termes "d'univers cinématographique" ; donc au gré de la progression du projet, nous voyons toutes les perspectives que nous pouvons développer. Les fondations sont les mêmes que celles qui nous animaient au départ, mais maintenant, les possibilités sont bien plus vastes ».
Cette nouvelle trilogie est donc portée par Dean Devlin et Roland Emmerich, qui collaboreront avec les auteurs James A. Woods et Nicolas Wright (qui signent déjà Resurgence, la suite d'Independance Day du même Roland Emmerich, qu'on attend dans les salles françaises fin juillet prochain). À ce jour, aucune date de sortie de la trilogie Stargate n'est encore annoncée, et sans doute faudra-t-il se montrer patient : selon Roland Emmerich, la suite d'Independance Day a pris du temps (20 ans) et il en faudra également pour la trilogie Stargate.

Réactions (35)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Warner Interactive ?

7 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (10 évaluations)
5,4 / 10 - Moyen