La série Obi-Wan Kenobi (Disney+) dévoile ses premières images

En attendant une diffusion prévu le 25 mai prochain sur Disney+, la série Obi-Wan Kenobi se dévoile au travers d'une première série d'images illustrant le héros éponyme (campé par Ewan McGregor) et l'antagoniste Reva (Moses Ingram).

En projet de longue date, plusieurs fois retardée notamment pour être remaniée (le projet était initialement un film) puis pour réécrire son scénario, la série Obi-Wan Kenobi sera finalement diffusée sur Disney Plus à partir de ce 25 mai. D’ici là, le groupe Disney entend manifestement donner le coup d’envoi de la promotion du projet : un compte Twitter était ouvert récemment et les premières images de la série sont dévoilées dans les colonnes d’Entertainment Weekly – au total, huit photos sont disponibles sur le site du magazine.

On y retrouve évidemment le personnage du maître Jedi Obi-Wan Kenobi sous les traits d’Ewan McGregor, comme dans la prélogie – la série se déroule dix ans après le long-métrage Star Wars : La Revanche des Sith et neuf ans avant A New Hope, alors que la galaxie est dirigée par l’Empire Galactique. D’après Entertainment Weekly, le maître Jedi y débute son périple en étant « brisé et abattu, ayant presque perdu la foi ». Il y sera confronté à un trio d’adversaires : le jeune Anakin Skywalker qui devient Dark Vador (Hayden Christensen reprend le rôle qu’il tenait dans la prélogie), aux côtés de deux nouveaux personnages, l’inquisitrice Reva interprétée par Moses Ingram (vue notamment dans Le Jeu de la Dame) qui traque les Jedis pour l’Empire et un énigmatique Grand Inquisiteur (qui devrait être interprété par Rupert Friend). La série est aussi l’occasion de retrouver un autre personnage emblématique de la saga, Owen Lars (joué par Joel Edgerton), l’oncle de Luke Skywalker et le demi-frère par alliance d'Anakin Skywalker.

Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor)
Reva (Moses Ingram)

Le magazine américain précise en outre que l’action se déroule manifestement au moins partiellement sur une nouvelle planète, Daiyu, dont l’atmosphère serait librement inspirée de la vie nocturne de Hong-Kong. D’après le scénariste Joby Harold, « la vie nocturne y est nerveuse et pleine de graffitis » et elle permettrait d’explorer une « autre voie et de susciter un autre sentiment ». À découvrir à partir du 25 mai sur Disney+. 

Réactions (17)

Afficher sur le forum

  • En chargement...