Disney+ revendique 50 millions d'abonnés dans le monde

Après avoir été lancé outre-Atlantique en novembre dernier, Disney+ est maintenant aussi disponible en Europe et en Inde. Au total, le groupe revendique 50 millions d'abonnés et tutoie déjà ces objectifs... de 2024. 

disney-plus-presentation-e1555021726419.png

En novembre dernier, le groupe Disney lançait sa plateforme de SVOD Disney+ outre-Atlantique, puis enchaînait avec un lancement en Europe le 24 mars (en France mardi dernier, après un petit délai pour épargner les réseaux nationaux en période de confinement) et en Inde le 3 avril. Et par voie de communiqué, Disney revendique aujourd’hui 50 millions d’abonnés payants dans le monde.

Pour mémoire, Disney+ comptait déjà 28,6 millions d’abonnés le 3 février dernier (la plateforme n’était alors peu ou prou disponible qu’aux Etats-Unis et au Canada), soit quelque 21 millions d’abonnés de plus en environ deux mois – dont huit millions uniquement en Inde. Et Disney n’entend pas s’arrêter là puisque Disney+ doit être lancé en Amérique du Sud et au Japon dans le courant de l’année.
Des résultats manifestement bien supérieurs à ceux que Disney escomptait initialement puisque le groupe de divertissement tablait sur 60 à 90 millions d’abonnés mais d’ici 2024, et les analystes estimaient que d’ici à la fin de l’exercice 2020, Disney+ pourrait vraisemblablement compter 18 millions d’abonnés. L’objectif est plus qu’atteint et même dépassé.

Pour autant, comme l’ensemble des divertissements numériques à abonnement (incluant les MMO), le nombre d’abonnés à un instant T est significatif, mais le véritable enjeu des plateformes en ligne repose sur leur capacité de rétention des abonnés, dans la durée.
Si Disney ne l’évoque pas dans son communiqué, la période de confinement mondial actuel du fait de la pandémie de Covid-19 profite évidemment aux plateformes de SVOD. Mais les abonnés de Disney+ le resteront-ils durablement quand le confinement sera levé ? Difficile de répondre à cette heure, mais la plateforme de Disney bénéficie sans doute d’un atout de taille : l’ampleur de son back catalogue.
Si les plateformes de SVOD font l’objet d’un engouement tout particulier aujourd’hui du fait du confinement, ce même confinement ralentit aussi significativement la production de contenu et certaines plateformes sont déjà contraintes de retarder la diffusion de tout ou partie de leurs productions originales. Une problématique dont Disney devrait moins souffrir que ses concurrentes grâce à des archives particulièrement riches et un positionnement encore peu axé sur lesdites productions originales.

Fort du très solide engouement dont profite Disney+ dès maintenant, reste maintenant à déterminer comment le marché de la SVOD évoluera à moyen et long terme, entre la résistance des poids lourds actuels (Netflix et ses 167 millions d'abonnés dans le monde), la promesse d'une montée en puissance des outsiders (Amazon et ses contenus originaux reposant sur des licences de poids) ou encore l'arrivée prochaine de ceux qui commencent à se mettre en ordre de marche (comme par exemple la future HBO Max qui doit capitaliser sur l'image de HBO et le catalogue de la Warner).

Réactions (19)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Activités Chaîne de télévision, diffuseur de vidéos sur internet
Création 12 novembre 2019 (États-Unis d'Amérique)
24 mars 2020 (Europe)
7 avril 2020 (France)
Pays d'origine États-Unis d'Amérique
Plus d'informations sur Disney Plus

Que pensez-vous de Disney Plus ?

3 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (4 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien