Démarrage en salles timide pour le film Monster Hunter

Le film Monster Hunter sortait en salles ce weekend aux Etats-Unis. Le film y arrive en tête du box-office (avec peu de concurrence), mais ne totalise que 2,2 millions de dollars de recettes – pour un budget de production de 60 millions.

Le contexte sanitaire est bien peu propice aux sorties de films en salles – dans de nombreux pays, elles ne sont pas encore autorisées à rouvrir leurs portes et dans d’autres pays, les exploitants renoncent à ouvrir faute d’un public suffisamment nombreux.
Pour autant, le film Monster Hunter a maintenu sa date de sortie dans plusieurs pays, et à l’évidence, il n’y enregistre qu’un démarrage très modeste.

Monster-Hunter-Movie-Cover.jpg

Le film Monster Hunter est sorti en salles aux Etats-Unis ce weekend (le 18 décembre) et en trois jours d’exploitation, d'après Box Office Mojo, l’adaptation de la licence de Capcom n’y totalise que 2,2 millions de dollars de recettes. Le film se classe certes en tête du box-office américain du weekend, mais le chiffre apparait très en-deçà des espérances de la production – pour mémoire, le budget de production du film s’élève à 60 millions de dollars et à titre de comparaison, Sonic the Hedgehog (qui adaptait donc la licence Sonic sur grand écran) affichait un box-office de 57 millions de dollars lors de son weekend de lancement aux Etats-Unis.
Evidemment, la comparaison a ses limites dans la mesure où peu de salles de cinéma sont ouvertes aux Etats-Unis actuellement et que le film n’a été distribué que dans 1736 salles. Le long métrage souffre néanmoins sans doute aussi d’une critique très peu élogieuse.

Et le box-office international peine à compenser les faibles entrées nord-américaines : Monster Hunter est sorti en salle le 3 décembre dans quelques pays, mais n’y totalise que 4,8 millions de dollars de recettes à ce jour – soit un total de sept millions de dollars de recettes dans le monde à ce jour.
Là encore, les résultats s’expliquent par la méfiance des spectateurs en période de crise sanitaire, mais aussi par la déprogrammation du film en Chine le lendemain de sa sortie le 4 décembre. Une séquence du film faisait écho à une comptine américaine stigmatisant les Asiatiques et jugée « humiliante » pour les Chinois. La scène avait été adaptée dans la version chinoise du film, mais elle était néanmoins abondamment commentée sur les réseaux sociaux locaux, et le distributeur chinois Xinjiekou International Cinema a donc fait le choix de retirer le film des salles et de rembourser les billets déjà vendus.
Pour mémoire, le film Monster Hunter est attendu en avril prochain en France – sous réserve des mesures sanitaires qui pourraient s’appliquer alors.

Réactions (16)

Afficher sur le forum

  • En chargement...